31 December 2015

Nouvel an et Cascades de glace sans neige

J’ai passé la première partie des fêtes dans le Périgord et à Toulouse, puis dans les Pyrénées. Pour le réveillon du nouvel an, je rejoins un groupe du CAF Ile de France dans un gîte à Vallouise.

Réveillon du nouvel an

Après plus de 600km de route seul depuis Toulouse, j’arrive juste à la bonne heure en début de soirée. Après un apéritif très chargé en alcool et en charcuteries polonaises – merci Ola – et espagnoles – merci Philippe.

On passe à table et on sent que les gérants du gîte ont véritablement fait de leur mieux pour nous faire un repas de fête, mais bon le résultat n’est pas tout à fait à la hauteur mais nous passons une bonne soirée.

1er janvier

Malgré tout l’alcool ingurgité et le couché tardif vers 3h du matin, nous sommes au départ ce 1er janvier pour attaquer notre première cascade ! Le groupe s’est séparé suivant les aspirations de chacun, et je fais équipe avec Georges S.

Nous nous engageons au Fournel, et je suis sidéré de l’absence de neige.

20160101-1050-1.jpg

L’accès n’est du coup pas de plus aisé car nous devons naviguer dans le lit de la rivière, habituellement totalement comblé et recouvert de neige.

20160101-1106-6.jpg

Nous arrivons en vue de la cascade, et remontons jusqu’à son pied, dans des pentes d’herbes, sans aucune herbe, surprenant !

Il n’y a qu’une seule cordée, devant nous. Nous les laissons avancer, et patientons derrière eux. Malheureusement, ils sont extrêmement lents, peut-être est-ce lié à un fait que j’ai déjà expérimenté : les écossais que j’ai rencontré jusque là ne sont pas toujours les plus rapides ..

20160101-1156-22.jpg

La cascade est suffisamment formée pour être praticable mais avancer sur cette langue de glace repensant sur l’herbe est pour le moins atypique.

20160101-1411-36.jpg

L’autre cordée bifurque vers la droite et nous laisse le champ libre à gauche. Arrivé au sommet, c’est à dire que devant nous il n’y a plus que de l’herbe, nous entamons les rappels.

20160101-1554-63.jpg

20160101-1609-76.jpg

Notre réveil relativement tardif, cumulé à nos attentes derrière l’autre cordée, nous amène à un retour à la nuit qui tombe.

2 janvier

La motivation de l’ensemble de la troupe s’est amenuisé la veille, les conditions de glace ne sont pas bonnes, mais surtout de la neige est annoncée pour toute la journée. Alors le petit déjeuner dure et nous décidons finalement d’aller repérer les lieux à la recherche de glace pour le week-end qui suivra.

20160102-1138-86.jpg

Alors nous sommes un petit groupe à nous promener dans l’un des vallons, à aller inspecter les cascades du coin. Et notre balade nous emmène au village Les Enflous (1680m), bien isolé et semble-t-il vide.

20160102-1225-112.jpgNous prenons la route de retour en début d’après-midi et mettrons 10h à rentrer sur Paris.

Plan de situation

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Autres sorties …