28 October 2017

Randonnées automnales en Chartreuse et Vercors

Nos amis Mickaël et Gaëlle ont récemment emménagé au pied de la dent de Crolles, leur maison a été livrée par l’entrepreneur. Et nous n’avons pas vu leur petit depuis longtemps, alors il était temps pour Sandrine et moi de passer les voir. Nous donc prenons le train vendredi soir en direction de Grenoble.

Samedi

Puisque nous aimons tous la randonnée, alors nous prévoyons d’aller nous promener tous les cinq – Mickaël portant le petit sur son dos. Depuis la Plagne nous montons au col de l’Alpette. Une fois sur le plateau et après le déjeuner, nous débutons notre recherche de l’itinéraire décrit dans notre topo.

Après avoir zigzaguer, être revenus plusieurs fois sur nos pas et explorés la zone de barres à l’ouest, nous décidons d’arrêter les frais et basculons sur un itinéraire facile à trouver avant qu’il ne soit trop tard. Une fois sur le GR 9, nous hâtons le pas et rejoignons le sommet du Pinet.

Le vent souffle au sommet et il fait relativement froid, alors nous couvrons Romain et entamons la descente aussi vite que possible.

A la descente du col derrière nous, le soleil commence à descendre et les paysages gagent encore en beauté.

Notre parcours

  • Distance (km) : 14,3
  • Dénivelé (m) : +980 -980
  • Altitudes (m) : mini 1080, maxi 1868
  • Horaires:départ 11h51, retour 18h10

Dimanche

Les parents de Mickaël gardent le petit ce dimanche, et nous soulageons donc le dos de Mickaël lors de cette seconde randonnée. Nous avons bien vu que la météo n’était pas excellente, mais en sortant de la voiture, il nous faut beaucoup de mental pour ne pas rebrousser chemin: il pleut, nous sommes en plein brouillard et il y a du vent. Bref, pas vraiment le temps idéal pour profiter du paysage. Mais nous sommes tellement motivés que nous y allons tout de même.

Une fois sur le plateau, et dès lors que le Roc de Toulau ne nous protège plus du vent, nous sommes pris dans une immense soufflerie qui s’arrêtera jamais. Le vent est si fort que nous devons marcher souvent penchés.

Nous gardons espoir qu’il cesse, ce qu’il ne fera jamais. Malgré toutes les couches de vêtement, les bonnets et les gants, l’équipe est transie de froid, et nos demoiselles demandent à rentrer. Nous sommes à mi-chemin, sans vraiment de possibilité de raccourcir, alors nous rebroussons chemin et ne retrouverons du répit que revenus derrière le Roc de Toulau.

Notre parcours

  • Distance (km) : 14,8
  • Dénivelé (m) : +525 -525
  • Altitudes (m) : mini 1287, maxi 1517
  • Horaires: départ 11h33, retour 14h57

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Autres sorties …

Randonnées ‘du vertige’ en Espagne

Randonnées ‘du vertige’ en Espagne

Durant nos deux semaines de vacances cet été, nous allons voir la famille à Limoges et en Dordogne, mais avant cela nous prévoyons une petite escapade sportive. Alors nous avons cherché ce que nous pourrions faire avec Eva, qui a maintenant 9 mois. Après avoir...

Voyage au Perou

Voyage au Perou

Un beau voyage de deux semaines au Perou avec mon ami Fred.