17 December 2016

Ski de randonnée entre Fontgillarde et St Véran

Pour cette dernière sortie de ski de randonnée de l’année et première de la saison, Sandrine et moi sommes inscrits sur un car du Club Alpin Français à destination de la Suisse. Deux semaines avant le départ, l’absence de neige impose un détournement, et c’est finalement dans le Queyras que nous irons.

Samedi

Le car dépose tout le monde au chalet Alpage Tangeante sur la commune de Fontgillarde. Après un rapide petit déjeuner les différents groupes se rassemblent et se préparent pour le départ. Nous partagerons ces deux jours avec Victorien et Anne-Claire – nos deux encadrants, Christophe, Flore, Clémence et Cyril.

Notre objectif de la journée est de faire un sommet et basculer dans le vallon parallèle, où se trouvent Saint Véran et notre gîte du samedi soir:

Nous portons les skis sur une courte distance et rejoignons rapidement une piste enneigée en fond de vallon où nous chaussons les skis.

La neige dans le vallon est d’une qualité très inhabituelle, de très larges cristaux de glace sont visibles. J’essaie d’en capturer l’extraordinaire beauté mais ce n’est pas facile car le vallon est dans l’ombre ; je regrette de ne pas avoir eu d’objectif macro sous la main.

Nous sortons de notre fond de vallée et attaquons la montée, en direction d’un verrou rocheux qui nous donnera accès au vallon de Clausis. La neige est gelée et la pente raide, alors nous mettons les couteaux. La suite de la montée dans le vallon se fait plus douce.

Notre sommet se dévoile alors et nous attaquons les dernières pentes qui prennent le soleil. Tous les groupes venus là font la pause déjeuner au sommet à 3032m.

Nous attaquons la descente plein ouest puis en versant sud, et chacun à l’occasion de montrer son style sur une neige peu évidente à skier puisqu’assez croutée avec des changements de consistance. Nous récupérons une piste aux alentours de 2300m. Le début demande à pousser sur les bâtons et faire des pas de patineur, puis c’est à grande vitesse que nous plongeons vers Saint Véran.

Nous arrivons dans le village et rejoignons le gîte Les Gabelous. Nous y serons très bien accueillis, la nourriture y est bonne et en outre copieuse, et cerise sur le gâteau : la présence d’un bain norvégien ! Merci à Anne-Claire pour cette sélection au top :)

Notre parcours

Chargement de la carte, merci de patienter...
  • Distance (km) : 16,5
  • Dénivelé (m) : +1050m -1040m
  • Temps : départ 9h10, fin 16h19, durée 7h9

Dimanche

Nous laissons quelques affaires au gîte puisque nous y reviendrons en fin de journée, et après un bon petit déjeuner nous attaquons notre objectif de cette seconde journée:

Nous prenons le fond de vallée et le remontons jusqu’au début du vallon de Longet que nous atteignons en une heure. D’importants restes de multiples coulées d’avalanches imposent que nous louvoyons pour faire notre trace.

Nous montons à un rythme constant et en limitant les pauses à un arrêt toutes les heures environ. L’objectif est en vue, mais nous l’atteindrons en passant au préalable par le Pas de la Cula.

Arrivée au col.

Depuis le col, on attaque le sommet ‘par derrière’ c’est à dire côté sud et déchaussons sur les tous derniers mètres pour rejoindre les 3146 m de la Tête de Longet.

Une fois tout le monde arrivé et passé au sommet, on casse la croûte quelques mètres en contrebas à l’abri du vent. On attaque alors une descente d’une toute autre nature que la veille. Cette fois-ci la neige est bien plus facile et agréable à skier. Le groupe se sépare en deux lors de la descente, et certains d’entre se lancent dans une section plus raide que la ‘voie normale’. Sandrine me surprend et s’engage avec Victorien et moi.

Je trouve une zone de neige vierge et d’une excellente qualité, et vais y faire de belles traces. Les deux groupes se rejoignent. Derrières nous, les départs de coulées des avalanches sont nettement visibles.

Nous empruntons un itinéraire différent que celui de la montée et rejoignons le fond de vallée en slalomant à travers la forêt. Nous filons alors sur la piste jusqu’à devoir remonter sur la dernière section pour rejoindre le village. Le chemin est totalement verglacé et demande équilibre et concentration.

De retour vers 15h30, cela nous laisse le temps de prendre une douche pour certains, de boire un coup et boucler les sacs avant de rejoindre le car et le reste des groupes.

Notre parcours

Chargement de la carte, merci de patienter...
  • Distance (km) : 14,6
  • Dénivelé (m) : +1250 -1250
  • Temps : début 8h43, fin 15h32, durée 6h48

1 Comment

  1. C’est beau !
    Dire que je ne connais pas le Queyras en hiver, il faudra remédier…

    Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Autres sorties …