6 July 2013

Arête sud de l’Aiguille du Moine

Mickaël et moi profitons d’une excellente météo et d’un week-end sans nos femmes pour tenter une grande course d’alpinisme dans le massif du Mont Blanc.

L’objectif est à notre portée, mais ambitieux : une course de rocher en 5c max – cotation Chamoniarde, donnée pour 8h dans les topos, et dont la voie normale – que nous utiliserons pour la descente – n’est pas en condition puisqu’elle est encore en neige.

Alors sachant que c’est la première course d’alpinisme pour Mickaeël et donc pour la cordée, nous pouvons nous attendre à rater le dernier funiculaire au Montenvers à 18h30 …

Samedi: montée au Refuge du couvercle par les balcons de la Mer de glace

Départ de Lyon et direction Chamonix, nous prenons le Montenvers et traversons la Mer de glace pour attraper les échelles qui mènent au sentier des balcons de la Mer de glace.

 

La Mer de glace depuis le Montenvers

La Mer de glace depuis le Montenvers

Les échelles d'accès au Balcons de la mer de glace

Les échelles d’accès au Balcons de la mer de glace

Le trajet est certes magnifique mais nous le trouvons bien long, chargés de nos sac. Il ne cesse de monter et descendre au moyen d’échelles, et le refuge n’apparaît qu’au tout dernier moment.

Sentier à flanc

Sentier à flanc

Nous bouclons l’approche en 5h et arrivons après le diner. L’équipe du refuge, fidèle à sa réputation, est très sympa et nous sert néanmoins un très bon repas.

Dimanche : l’ascension

Nous menons la course en réversible et j’essaie de donner les bonnes indications à Mickaël pour ne pas perdre trop de temps, il est déjà clair que nous sommes globalement trop lents.

Nous buttons sur les passages qui grimpent le plus fort, peu à l’aise avec nos grosses et un peu affectés par l’altitude qui commence à se faire sentir. Alors nous n’hésitons alors pas les franchir en artif, quitte à y perdre du temps.

Des passages mémorables, je retiens :

  • Le dièdre évasé où nous passons en tirant sur la vieille sangle élimée sur son coin de bois
  • La ‘cheminée malcomode’ tout juste aussi large que mes hanches
  • Le petit pas de 5c, où nous hésitons et nous faisons doubler par un guide et son client, en corde tendue et sans poser aucun point ..

Dans les longueurs faciles pour accéder à l'arête

Roches en feuillets

L'un des passages grimpants

Une terrasse de bivouac

Les belles vires de l'arête

L’heure défile, mais nous atteignons tout de même le sommet. La vue est exceptionnelle, nous en profitons un peu et entamons la longue descente.

Vue depuis le sommet

20130707-1650-138.jpg

Scream au sommet

La désescalade est malaisée, voir impossible par endroits à cause de la neige et nous enchaînons de nombreuses longueurs de rappels et bloquons d’un d’entre eux. La nuit tombe mais nous sommes toujours dans la voie et il nous reste deux longueurs.

De retour au refuge à 23h30 (oui oui ..) la situation est surréaliste: de nombreuses personnes sont levées et nous regardent éberlués, elles se lèvent pour aller faire la Verte tandis que nous dinons avec ce que l’équipe du refuge à gentiment laissé à notre intention !

  • Levés: 4h,
  • départ: refuge 5h15,
  • sommet: 17h,
  • retour refuge: 23h30

= 18h de course, no comment :)

Le trajet qu’il nous reste à faire: retour par le glacier – qui prend 3h en journée – puis la descente du Montenvers (1913m -> 1042m) pour laquelle il faut compter au moins deux heures. Puis le trajet Chamonix – Lyon. Puis le train pour Paris à 5h30. Tout cela après 18h de course. Nous abandonnons évidemment l’idée de rentrer ce soir !

Notre parcours

Lundi: le retour

Notre lundi sera consacré au retour. Je préviens tant bien que mal mon employeur que je serai off aujourd’hui et arrive à gérer mes rendez-vous téléphoniques depuis le glacier et Chamonix…

20130708-1027-168

Redescente sur le glacier

20130708-1049-178

Formation sur la Mer de glace

1 Comment

  1. Ouah, la vue est superbe au sommet, on peut dire que tous vos efforts dans les innombrables échelles et les cheminées on été récompensées!? est-ce qu’on peut dire que ça a été la course la plus longue de ton blog…et de ta vie? en tout cas, une bonne première pour Mickaël, s’il revient après ça, c’est gagné!

    Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Autres sorties …