17 March 2018

Ski de randonnée dans le Dévoluy

J’encadre ma troisième sortie de ski de randonnée avec le Club Alpin Français IDF de la saison, dans le car à destination du Dévoluy. Benoît M. et moi sommes aux commandes, et nous avons quatre participants : Sylvaine B., Patrice M., Yann L. et Sandrine.

Samedi : ski de randonnée en station

Le car arrive tardivement sur place, et nous nous faisons déposer au village Le Collet vers 8h. Nous sommes logés dans un gîte en gestion libre, le gîte de la Ruche. Yann était sur place pour cause professionnelle et nous a donc directement rejoint en voiture. Après le petit déjeune nous faisons le point sur la situation météorologique. Le ciel est très couvert et la visibilité mauvaise, il neige à gros flocons et le risque avalanche est de 4 sur 5. Nous estimons que c’est trop dangereux pour aller faire une course en montagne alors nous décidons d’assurer la sécurité en allant nous dégourdir les jambes dans un circuit de la station du Super Devoluy. Grâce à la voiture de Yann, nous organisons deux navettes pour déposer tout le monde à la station.

Il s’avère que ce circuit n’est pas si désagréable que ça puisque nous évoluons en sécurité, globalement plutôt à l’écart des pistes, entre les sapins.

Il est très balisé et nous n’aurons aucun enjeu d’orientation, ça c’est sûr.

Nous rejoignons un restaurant sur les pistes non loin de la piste de l’altiport – d’où la pancarte d’avion dans la neige. Nous y retrouvons une bonne partie du reste du groupe. Après une première descente jusque la station, nous reprenons un second itinéraire de montée. Pour la plupart d’entre nous les peaux sont maintenant humides et nous avons de gros patins de neige qui se sont formés, cela fait les cuisses lorsque l’on pousse autant de neige aux pieds. Au final, nous avons sauvé la journée et tout le monde est content.

Le soir au gîte, nous prenons l’apéritif et je pense que ce sera l’un des plus ‘chargés’ que j’ai jamais fait en montagne. D’ailleurs nous n’arriverons pas à finir toutes les bouteilles et bière et vin. En effet, sur l’idée de Benoit, chacun d’entre nous avait ramené un composant du repas mais aussi à boire, et c’est un total assez impressionnant de bouteilles que nous avons à notre disposition pour la soirée.

Notre parcours

Chargement de la carte, merci de patienter...
  • Distance (km) : 11,5
  • Dénivelé (m) : +760 -760
  • Altitudes (m) : mini 1360, maxi 1770
  • Horaires : départ 11h15, retour 16h35

Dimanche : crête des Etoiles

La météo nous a annoncé des éclaircies en matinée et un ciel qui se dégrade vers le début de l’après-midi. Au lever nous constatons que le ciel n’est pas aussi dégagé que cela mais allons nous attaquer malgré tout au plan décidé la veille : la crête des Étoiles, non loin du Grand Ferrant et du Chorus Olympique.

Nous organisons, toujours grâce à la voiture de Yann, deux déposes dans le village de Villar Joly. Depuis là, nous entamons la montée jusqu’à une cabane pastorale. En la dépassant, le ciel se découvre et notre objectif se découvre tout à coup.

Nous allons nous positionner dans l’axe de la crête, et veillons à toujours rester dans les plus faibles pentes, et démarrons l’ascension de la crête elle-même.Nous profitons d’un peu de soleil qui se dévoile précisément sur la zone où nous évoluons.

Au loin nous voyons un grand groupe qui va également rejoindre la crête. Nous les rejoignons et tout comme eux, alors que le mauvais temps se lève et que l’on n’y vois plus grand chose, nous décidons d’arrêter là et descendre.

Et cette seconde journée sauve définitivement un week-end que nous pensions mal engagé – nous pensions devoir faire du ski de fond, c’est dire !

Notre parcours

Chargement de la carte, merci de patienter...
  • Distance (km) : 10,4
  • Dénivelé (m) : +975 -975
  • Altitudes (m) : mini 1225, maxi 2200
  • Horaires : départ 9h20, retour 14h25

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Autres sorties …