Sandrine et moi allons passer un week-end (très) prolongé en Isère chez nos amis Mickaël et Gaëlle. Nous nous organisons entre jeunes parents pour faire des « tours de garde » si bien que Mickaël et moi avons notre vendredi pour aller faire notre première sortie de ski de randonnée de l’année.

Nous choisissons une grande classique de Belledonne, que nous aurons la chance de faire un jour de semaine et donc en dehors de toute affluence :

Le départ traditionnel s’effectue depuis le parking de Casserousse mais nous décidons de démarrer de plus haut, depuis la station, ce qui diminue de 200m de dénivelé environ.

La combe de montée et le sommet sont bien visibles depuis les lacs Robert.

Nous décidons de pousser jusqu’au vrai sommet, ce qui demande de déchausser les skis.

Depuis le sommet du grand Sorbier, nous pouvons voir Grenoble dans l’axe de la combe de montée.

Notre parcours

  • Distance (km) :
  • Dénivelé (m) :
  • Altitudes (m) :
  • Horaires :