Raid raquettes en Cerdagne

Raid raquettes en Cerdagne

J’avais sélectionné le Val d’Aran comme région pour l’habituel raid raquettes de fin d’année, mais les conditions météo me poussent à chercher une alternative. En parcourant la carte des Pyrénées, la Cerdagne et plus précisément la zone autours du Pic Carlit me semblent parfait. Nous n’y sommes jamais allés, et il me semble possible d’y trouver des itinéraires qui ne soient pas trop exposés aux avalanches. Et cela tombe bien puisque lorsque j’appelle Lionel pour lui en parler, il se trouve justement avec Lucien, un collègue et ami dont la maison familiale fait face au Pic Carlit.

Sandrine et moi faisons le trajet depuis Limoges où nous avons passé Noël et allons retrouver Lionel à Toulouse. De là, nous reprenons la route pour Nahuja. La famille de Lucien nous y accueille en toute simplicité et avec beaucoup de gentillesse. Lors de l’apéritif j’expose notre projet d’itinéraire au père qui paraît expérimenté et connait le coin comme sa poche. Voici l’itinéraire initialement prévu jour par jour:

  • Départ du col de Puymorens, passage par le col de Portella de la Coma d’en Garcia et nuit à la cabane des Bésines.
  • Passage par le col de Coma d’Anyell, descente au lac de Lanoux, montée au col de Portella de la Grava, traversée du vallon de la Grava pour arriver au lac des Bouillouse, et rejoindre la cabane de la Balmeta par un petit crochet vers le nord est.
  • En rejoignant le lac des Bouillouse et le longeant côté ouest, montée dans la région des lacs et passer à l’Estany Sec, puis louvoyer vers le sud ouest pour rejoindre le lac d’altitude Estany de Coll Roig et son petit abri.
  • Depuis l’abri de Coll Roig, nous devions redescendre vers Bena, ou tenter de traverser à flanc sur le GR pour rentrer vers Puymorens. La jonction n’étant pas assurée, une aide extérieure permettant à défaut de faire les derniers kilomètres sur route.

1er jour

Nous laissons la voiture au col de Puymorens, et partons à 11h30 sous un ciel assez bâché. Tandis que nous remontons le fond du vallon, le ciel se dégage peu à peu.

Peu après le col, nous apercevons déjà au loin le refuge des Bésines, proche de notre destination. Sur le trajet nous passons par le refuge de Claude Tudon, sans y entrer. Nous découvrons des « stalactites » avec d’entonnantes formes qui pendent depuis le toit.

Nous posons pied non loin du lac et atteignons la sympathique cabane de Bésines où nous passerons la nuit.

La cabane comporte une belle cheminée, deux matelas et un lit de camp, c’est grand luxe. Nous partons  chercher du bois mort dans les pentes alentours avant la tombée de la nuit. Nous réussissons à en ramasser suffisamment pour profiter d’un beau feu toute la soirée, et laisser du bois pour les suivants.

Notre parcours

171226 - Raid raquettes en Cerdagne J1

chargement de la carte - veuillez patienter...

171226 - Raid raquettes en Cerdagne J1 42.582544, 1.853085 171226 - Raid raquettes en Cerdagne J1
  • Distance (km) : 8,4
  • Dénivelé (m) : +630 -580
  • Altitudes (m) : mini 1920, maxi 2540
  • Horaires : départ 11h27, arrivée 14h52

 

2ème jour

Nous nous levons à 7h et sommes au départ à 8h30. Une dizaine de centimètre de neige s’est déposée durant la nuit. Nous démarrons par un crochet au refuge de Bésines. Le refuge comporte des lits et une table, mais pas de cheminée ni poêle, alors nous ne regrettons pas notre choix de la cabane du lac. Tandis que nous remontons le vallon en direction du col de Coma d’Anyell, la neige tombe et le vent se lève.

Le passage du col est particulièrement rude, nous sommes maintenant dans le brouillard et la force du vent nous déstabilise. Dans le jour blanc et avec très peu de repères visuels, nous nous alignons, restons proches, et je tire l’azimut grâce au GPS bien utile dans ce type de situation. Nous avançons pas à pas, à vitesse d’escargot, et je tente de naviguer au mieux pour éviter les pentes les plus fortes. Après notre retour nous sommes allé vérifier, et voilà ce qu’annonçait la météo pour notre zone:

Nous arrivons enfin à vue d’une masse sombre au loin, nous devinons maintenant le lac de Lanoux au loin et l’atteignons vers 12h30 environ. Nous décidons d’aller rejoindre la cabane de Rouzet, où nous nous mettons à l’abri pour faire le point et manger.

Il est illusoire d’espérer finir l’itinéraire prévu, et même dangereux de s’y engager compte tenu de la quantité de neige fraiche tombée, des conditions météo et de l’horaire. Alors nous devons remettre complètement en question le trajet prévu, et je propose de finir la journée dans un abri que j’avais repéré en plan de secours lors de la préparation de l’itinéraire. Nous viserons donc désormais la maison des ingénieurs du lac Lanoux, située à son extrémité sud. Le contournement du lac par son flanc est nous expose à un vent violent et continu, certaines rafales nous imposant de nous arrêter et nous stabiliser pour éviter d’être jetés à terre.

Nous arrivons dans la zone sud est du lac, qui s’avère très torturée et pleine de barres qu’il nous faut réussir à contourner. Finalement nous prenons le parti de tenter de suivre l’itinéraire de GR qui permettra de trouver les chemins de passage.

Par erreur de lecture d’itinéraire nous descendons un couloir qui nous amène jusqu’à la rive du lac, et regardons s’il n’y a pas moyen de contourner. Mais non, vraiment pas, la surface du lac n’est pas suffisamment gelée pour espérer passer sans trop de risque.

C’est vers 18h à la nuit tombée que nous rejoignons finalement notre destination de repli. Nous dégageons la neige de la porte et trouvons l’abri tel qu’escompté: 12 places dans des lits superposés, une table et deux chaises. Cela fera bien l’affaire après la journée que nous venons de connaître.

La décision s’impose d’elle-même : puisqu’il continue de neiger sans interruption et que nous sommes maintenant bien trop en retard pour espérer boucler le tour par le lac des Bouillouses, il nous faut changer les plans. Nous finirons donc notre boucle en trois jours, en revenant à Porté Puymorens par le vallon au sud du Puig de Font Viva.

Notre parcours

171227 - Raid raquettes en Cerdagne J2

chargement de la carte - veuillez patienter...

171227 - Raid raquettes en Cerdagne J2 42.608970, 1.897566 171227 - Raid raquettes en Cerdagne J2
  • Distance (km) : 14
  • Dénivelé (m) : +920 -820
  • Altitudes (m) : mini 1980, maxi 2470
  • Horaires: départ 8h36, arrivée 17h57

 

3ème jour

Au lever à 7h nous constatons que 30 cm de neige se sont encore déposé durant la nuit.

Nous prenons le départ à 9h, et compte tenu de la nature du terrain nous prenons pour stratégie de tenter de rester sur l’itinéraire du PR. L’épaisseur de neige fraîche nous ralentit fortement et nous prenons alternativement la tête pour faire la trace.

Nous croisons régulièrement des traces d’animaux dans la neige, et tombons presque nez à nez avec ce qui était peut être un izard.

Hormis quelques couloirs d’avalanche que nous franchissons rapidement, nous progressons lentement mais sûrement. Nous atteignons la cabane de Coma Juan vers 11h, et vu ce qu’il reste comme distance nous nous doutons déjà que nous arriverons tardivement.

Lionel parvient à nous maintenir sur l’itinéraire et la suite du parcours s’effectue sans difficulté si ce n’est la quantité de neige qui nous ralentit toujours. Arrivés à Puymorens, nous franchissons le village, et rattrapons le GR 107 qui nous permet de remonter jusqu’au col, notre point de départ. Nous retrouvons la voiture bloquée par la neige, là encore les pelles s’avèrent très utiles.

Au retour, Sandrine nous fait une petite frayeur en faisant une petite erreur de pilotage sur neige, sans pneus neige, et nous faisons un « tout droit » en finissant sur le séparateur central, sans aucune casse heureusement.

Les parents de Lucien sont heureux de nous voir revenir et nous accueillent à nouveau à leur table et à dormir chez eux ce soir là. Nous partageons ensemble autours de notre passion commune de la montagne.

Notre parcours

171228 - Raid raquettes en Cerdagne J3

chargement de la carte - veuillez patienter...

171228 - Raid raquettes en Cerdagne J3 42.574097, 1.899862 171228 - Raid raquettes en Cerdagne J3
  • Distance (km) : 12,2
  • Dénivelé (m) : +385 -610
  • Altitudes (m) : mini 1610, maxi 2140
  • Horaires: départ 8h59, arrivée 16h25

Notre parcours complet

171226-171228 - Raid raquettes en Cerdagne

chargement de la carte - veuillez patienter...

171226-171228 - Raid raquettes en Cerdagne 42.572829, 1.868362 1712286-171228 - Raid raquettes en Cerdagne
Ouverture de la saison de ski de randonnée depuis Fontgillarde

Ouverture de la saison de ski de randonnée depuis Fontgillarde

Quelle idée folle, j’ai décidé de me proposer pour faire dorénavant de l’encadrement de sorties de ski de randonnée au CAF IDF. Je dispose d’une solide expérience mais d’aucune UV, alors je serai co-encadrant avec Thierry B. pour cette première sortie de début de saison.

Les conditions de neige n’étant pas satisfaisantes sur notre destination initiale à Ceillac, notre car est finalement dérouté à Fontgillarde. Nous logerons tous au chalet refuge d’Alpage Tangeante et ferons des courses en étoile depuis là.

Samedi – Crête des Chalanchettes (cote 2927m)

Alors que nous étions partis à temps de Paris, le car nous dépose avec plus d’une heure trente de retard en ce samedi matin. Alors cela élimine d’office toutes les courses un peu trop longues. Il y a un an presque presque jour pour jour nous étions également venu à Fontgillarde et avions réalisé la traversée vers St Veran en passant par le col du Longet. Alors histoire de varier les plaisirs, nous prévoyons cette fois-ci d’aller plutôt sur les versants sud, même s’ils sont nettement moins chargés en neige.

Nous évoluons à flanc dans les pentes et slaloms entre quelques touffes d’herbes.

Nous changeons notre objectif initial – le Pic du fond de Peynin – pour un somment qui semble atteignable sans trop croiser les touffes d’herbe. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls à finir sur cette crête, dont nous ne connaissons pas vraiment le nom mais que les conditions de neige ont transformé en star de la journée.

Au fur et à mesure de la descente, la qualité de neige s’améliore et le ski devient de plus en plus sympathique. Au final, il s’agit d’une belle journée, bien sauvée compte tenu des horaires et conditions.

Notre parcours

171209 - Crête des Chalanchettes (cote 2927m)

chargement de la carte - veuillez patienter...

171209 - Crête des Chalanchettes (cote 2927m) 44.733016, 6.928961 171209 - Crête des Chalanchettes (cote 2927m)
  • Distance (km) : 12,7
  • Dénivelés (m) : +970 -970
  • Altitudes (m) : mini 1975, maxi 2927
  • Horaires: départ 10h05, retour 16h08

Dimanche – Vers le col de Longet

La météo annonçait une journée pourrie et malheureusement elle ne s’est pas trompée. Il neige en ce dimanche et le ciel est bien bouché. Nous décidons d’aller vers le col du Longet, aussi loin qu’il nous sera possible.

Un peu avant le col, et un sondage plus tard, nous décidons le demi-tour et rentrons au refuge.

Notre parcours

171210 - Vers le col de Longet

chargement de la carte - veuillez patienter...

171210 - Vers le col de Longet 44.699183, 6.917782 171210 - Vers le col de Longet
  • Distance (km) : 9,3
  • Dénivelés (m) : +510 -510
  • Altitudes (m) : mini 1975, maxi 2485
  • Horaires: départ 8h50, retour 11h45
Randonnées automnales en Chartreuse et Vercors

Randonnées automnales en Chartreuse et Vercors

Nos amis Mickaël et Gaëlle ont récemment emménagé au pied de la dent de Crolles, leur maison a été livrée par l’entrepreneur. Et nous n’avons pas vu leur petit depuis longtemps, alors il était temps pour Sandrine et moi de passer les voir. Nous donc prenons le train vendredi soir en direction de Grenoble.

Samedi

Puisque nous aimons tous la randonnée, alors nous prévoyons d’aller nous promener tous les cinq – Mickaël portant le petit sur son dos. Depuis la Plagne nous montons au col de l’Alpette. Une fois sur le plateau et après le déjeuner, nous débutons notre recherche de l’itinéraire décrit dans notre topo.

Après avoir zigzaguer, être revenus plusieurs fois sur nos pas et explorés la zone de barres à l’ouest, nous décidons d’arrêter les frais et basculons sur un itinéraire facile à trouver avant qu’il ne soit trop tard. Une fois sur le GR 9, nous hâtons le pas et rejoignons le sommet du Pinet.

Le vent souffle au sommet et il fait relativement froid, alors nous couvrons Romain et entamons la descente aussi vite que possible.

A la descente du col derrière nous, le soleil commence à descendre et les paysages gagent encore en beauté.

Notre parcours

171028 - Le Pinet

chargement de la carte - veuillez patienter...

171028 - Le Pinet 45.432898, 5.904604 Le Pinet171028 : Randonnées automnales en Chartreuse et Vercors
  • Distance (km) : 14,3
  • Dénivelé (m) : +980 -980
  • Altitudes (m) : mini 1080, maxi 1868
  • Horaires:départ 11h51, retour 18h10

Dimanche

Les parents de Mickaël gardent le petit ce dimanche, et nous soulageons donc le dos de Mickaël lors de cette seconde randonnée. Nous avons bien vu que la météo n’était pas excellente, mais en sortant de la voiture, il nous faut beaucoup de mental pour ne pas rebrousser chemin: il pleut, nous sommes en plein brouillard et il y a du vent. Bref, pas vraiment le temps idéal pour profiter du paysage. Mais nous sommes tellement motivés que nous y allons tout de même.

Une fois sur le plateau, et dès lors que le Roc de Toulau ne nous protège plus du vent, nous sommes pris dans une immense soufflerie qui s’arrêtera jamais. Le vent est si fort que nous devons marcher souvent penchés.

Nous gardons espoir qu’il cesse, ce qu’il ne fera jamais. Malgré toutes les couches de vêtement, les bonnets et les gants, l’équipe est transie de froid, et nos demoiselles demandent à rentrer. Nous sommes à mi-chemin, sans vraiment de possibilité de raccourcir, alors nous rebroussons chemin et ne retrouverons du répit que revenus derrière le Roc de Toulau.

Notre parcours

171029 - Tête de la Dame

chargement de la carte - veuillez patienter...

171029 - Tête de la Dame 44.857621, 5.265369 Tête de la Dame171028 : Randonnées automnales en Chartreuse et Vercors